Gérer les excès des fêtes: comment préparer, réparer son corps?

D’ici quelques jours, nous allons retrouver nos familles et nos amis pour partager un repas pour les fêtes de fin d’année. Manger et boire ce que l’on aime tout en nous amusant il n’y a rien de mieux pour le moral, mais il y en a un qui ne va pas rigoler : c’est notre estomac. Qui dit repas, dit excès en tous genres, sans privation, car en général nous mangeons et buvons plus qu’il ne le faut. Alors pour se donner bonne conscience, on se dit toujours que nous allons faire attention et manger convenablement … je crois que nous n’y arrivons jamais ! Plutôt que de se restreindre au maximum, voici mes conseils pour bien préparer votre corps, mais également le réparer après ces excès.


Comment bien préparer son corps ?

La veille du repas, il faut apporter un repos digestif à son corps, et lui fournir tout ce qui lui manquera le lendemain : c’est-à-dire un bon sommeil, du repos, une alimentation saine et légère avec des soupes (poireau, céleri, oignon), des légumes, compotes de fruits (gain d’énergie assuré !). Il est essentiel d’avoir une bonne hydratation avec 1,5 litre d’eau, boire des infusions, du thé, des jus et smoothies. Si vous le pouvez, marcher au minimum 30 mins ou bien faites un peu de sport, cela permettra à votre corps d’avoir une meilleure oxygénation. Il est essentiel d’être en pleine forme afin qu’il puisse gérer au mieux ces événements.

Le jour J !

Commençons par l’alcool. Tout le monde sait que ce n’est pas bon pour la santé, il est calorique et n’apporte pas de nutriments. L’alcool est un diurétique, c’est pour cela qu’il faut boire beaucoup d’eau pendant le repas afin de ne pas se déshydrater. Le fait de trop uriner fait perdre à l’organisme du sodium, potassium et magnésium.  De plus, il va « manger » les vitamines de notre corps, de quoi s’assurer un bon rhume le lendemain ! Ne commencez pas l’apéro en buvant un verre d’alcool mais plutôt en commençant par manger des aliments à base de céréales qui auront un effet « éponge ». Votre estomac vous remerciera !

Continuons avec la nourriture. Celle-ci est en général lourde, riche en calories et sel, faible en fibres, vitamines et minéraux. Cela va amener votre corps à prendre beaucoup plus de temps et d’énergie pour digérer, une prise de poids et souvent inévitable, suivi d’une fatigue et de constipation.
Pendant votre soirée, privilégié les crudités, manger raisonnablement des toasts, ne vous servez pas 2 fois pendant le plat, et une seule part de dessert à la fin (ou pas ! ;P). La mastication est très importante car elle permet de faciliter la digestion des aliments, alors dégustez !

PS : Si en fin de soirée vous vous sentez très ballonné avec des brûlures d’estomac, je vous conseille d’avoir près de vous un flacon d’huile essentielle de menthe poivrée. Il suffit de déposer 1 goutte sur 1 c à c de miel … c’est magique !

Le lendemain

Le réveil a été difficile ? Pour bien commencer la journée, je vous conseille de consommer un verre d’eau tiède avec 1 c à s de citron en vous levant. Cela va permettre à votre corps de se décharger des toxines accumulées de la veille, et votre foie ne sera que plus heureux. Privilégiez une infusion ou un thé. Si le midi vous avez un autre repas de prévu, soyez soft et buvez beaucoup d’eau tout au long de la journée ! Si vous en avez la possibilité, une petite marche d’une trentaine de minutes ne vous fera pas de mal. Un grand bol d’air pur il n’y a rien de mieux pour se rafraichir l’esprit ! Le soir contentez-vous d’un bouillon de légumes ou d’une soupe avec une compote, une infusion pour faciliter la digestion et une très bonne nuit de sommeil pour permettre à votre corps de se régénérer.


En vous souhaitant de bons préparatifs ! Et attention à la gueule de bois !

Vous avez aimé cet article ? Enregistrez-le sur Pinterest !

Laisser un commentaire