Zoo de Fréjus (83) surnommé le mouroir de la Côte d’Azur

Bonjour à tous !

Je reviens avec un nouveau billet que je me devais de faire car il est de la plus haute importance. Pour tous les défenseurs des animaux en captivité, il était important pour moi de vous parler des conditions de vie des animaux du Zoo de Fréjus dans le Var.

Le contexte

Le Zoo de Fréjus fait partie depuis 2014 d’une polémique autour de laquelle il est dit que les animaux vivent dans des conditions inacceptables. D’après la presse, plusieurs associations comme celle de Brigitte Bardot ont porté plainte pour mauvais traitement. Depuis, rien n’a bougé. C’est une nouvelle pétition parue sur la toile qui nous a poussé à contacter des associations de défense animal afin d’avoir leurs appuis pour venir en aide à ces animaux. L’association Code Animal nous a demandé de mener une enquête pour en savoir un peu plus. Tout d’abord, nous avons appelé le parc afin d’avoir des informations sur le propriétaire du zoo et savoir ce qu’ils pensaient des conditions de vie des animaux. D’après leur dire, il n’y aucun problème, tout va bien dans le meilleur des mondes. Trouvant cela contradictoire, nous nous sommes donc rendus dans le Zoo de Fréjus afin de constater par nous-même la véracité des faits. Voici la vidéo:

Les faits que nous avons relevés

  • Des vivariums très petits pour certaines espèces, exposé en plein soleil. Il était même difficile de voir au travers des vitres tellement celles-ci étaient salles.
  • Un ara à qui il manque trois doigts, nous ne connaissons pas les circonstances de ce qui lui ai arrivé. A savoir qu’un oiseau qui va mal peut se mutiler.
  • Les primates vivent dans des cages très petites, très peu d’espace pour bouger, l’ombre se fait rare pour certains. Les babouins avaient l’air de ne pas être en forme (voir vidéo).
  • Des espaces avec des îlots sont aménagés afin d’y accueillir certaines espèces comme les paresseux ou le chimpanzé.
  • Le chimpanzé du zoo est seul sur son îlot, nous avons ressenti une tristesse immense en le voyant, sont îlot est d’ailleurs entouré d’une clôture électrique car il a tenté de s’échapper en 2014.
  • Je ne m’y connais pas assez en comportement animal, mais certains oiseaux comme le toucan paraissait avoir des troubles du comportement. (Voir vidéo)
  • Le propriétaire aménage un nouvel enclos pour une girafe. Cela est assez terrifiant quand nous constatons l’état de tous les enclos. Comment va-t-il aménager celui-ci ?
  • Les bisons et le dromadaire sont dans des enclos très aride, aucun brin d’herbe, pas d’arbre, juste un abri en bois.
  • Ce jour l’avons-nous n’avons pas vu le seul hippopotame du zoo, mais l’eau dans laquelle ils se baigne était très vaseuse.
  • Les porc-épic sont dans un enclos de béton avec pour seul matériaux naturel des rondins de bois, cette espèce vit dans un habitat plutôt boisé. (Voir vidéo)
  • Les enclos des fauves, hyènes sont installés sur une petite colline, aucun espace plat, d’un espace d’environ 500m² à vue d’œil. Je pense que cela est trop peu pour ce genre d’espèce.
  • Étrangement nous n’avons pas vu le loup qui présentait de grave trouble du comportement, de l’eczéma sur les oreilles ainsi que des plaies. Aucun personnel n’était présent pour répondre à cette question.
  • Nous avons remarqué que certains enclos n’avaient pas de point d’eau. À moins que ceux-ci étaient cachés dans des endroits pas visible…
  • Les lamas, gazelles, biche, cerf, autruches sont aussi dans des enclos sommaires.
  • Les deux éléphants sont présents dans le zoo depuis une quinzaine d’années me semble-t-il. Ceux-ci sont dans des enclos très petits et dépourvus d’ombre ne pouvant pas se déplacer comme ils le souhaitent sachant qu’un éléphant dans la nature parcourt plus de 17 kms par jour et ayant une vie sociale très riche, vivant en troupeau la plupart du temps. Les abris sont fermés toute la journée par des barrières, se reposer à l’ombre est impossible. Les éléphants présentent des troubles du comportement. Selon le Dr Marie-Claude Bomsel: « Un mouvement stéréotypé c’est dû au fait qu’on ne peut exprimer son répertoire comportemental, donc on le fait de façon partielle et après ça s’inscrit vraiment dans le système nerveux et on le fait comme un passage à vide, presque pour ne pas penser, une espèce de pansement du système nerveux du cerveau et qui permet de supporter l’insupportable, un vide absolu, le néant total. » Le zoologue Fred Kurt considère que ces mouvements stéréotypiques chez l’éléphant peuvent être apparentés à la folie humaine.

Les conditions animales ne sont clairement pas respectées aux vue de tout ce que j’ai relevé. L’ambiance y est triste et morose, les animaux sont malheureux et en mauvaise santé, chaque jour passe et se ressemble. Il est temps que les choses bougent, nous ne pouvons plus laisser ces animaux dans de telles souffrances. Tout commence par le boycott et la dénonciation…

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

3 Replies to “Zoo de Fréjus (83) surnommé le mouroir de la Côte d’Azur”

  1. Bonjour, je me permet d’écrire car les commentaires et les images m’ont pas mal choqué.. J’habite à Frejus et j’ai également passé un stage dans ce zoo pour apprendre le métier de soigneur animalier. Alors ce que je constate aujourd’hui dans ces commentaires est qu’il n’y a pas toute la vérité et que certaines informations ne sont visiblement pas connu de la personne ayant écrit et fait ce texte/video. quand je vois par exemple ce que l’on dit sur l’espace insuffisant que les animaux ont, effectivement certains manquent de place mais ce qu’il faut savoir aussi c’est qu’il fut une époque où le parc avait plus d’hectare de terrain mais que la MAIRIE de la commune en a retiré pour en faire je ne sais plus quoi d’ailleurs. Donc si vous chercher une solution pour ce problème dans ce cas adressez vous d’abord à eux car c’est bien eux qui ont le loisir d’autoriser ce parc à avoir l’espace suffisant pour ces animaux. Pour ce qui est du chimpanzé la vérité est qu’il était en couple il y a quelques années mais que sa femelle à été envoyé au second parc du propriétaire pour accouplement. Il fait savoir que cette espèce peux se laisser mourir si ils perdent leur compagnon. Les animaux s’échangent avec les autres zoo. Il faut aussi savoir que tous sont née en captivité. Maintenant je suis Daccord sur une chose c’est qu’il n’y a pas assez de soigneur et qu’il faudrait que le propriétaire sortent les oursins de ces mains et recrute du personnel qualifié au lieu de faire travailler la famille qui selon moi n’est pas assez investi envers les animaux pour faire ce travail. Enfin si vous devez plaindre ses bêtes sachez que dans ce cas ce sont tous les zoo qu’il faudrait remettre en questions car n’importe qui ne sera jamais heureux à l’intérieur d’une cage ou que se soit; grande ou pas..

  2. Faut pas etre un specialiste ou un soigneur pour voir que les conditions de vie de ces animaux sont plus que douteuse …. meme si les gens et le proprio du zoo sont de bonne volonté il faut se rendre a l’évidence que ces betes sont pas bien ici !
    Il serait preferable de faire dont des animaux a des centres ou les conditions de vie sont plus agréable
    car a la vitesse ou nous détruisons notre planete et toute forme de vie autre que l’humain. ..
    il sera possible que de voir ces magnifiques betes que dans des zoo .
    Idem pour le marinland

  3. Merci d’avoir mené cette enquête dans ce zoo français à la très mauvaise réputation. Mauvaise réputation & pour cause quand on voit tout ce qui s’y passe (& encore, en tant que simple simple visiteur il est difficile de tout percevoir parfois).

    Cet établissement n’a pas lieu d’exister (je suis contre les zoos qui ne sont que des business au final, préférant les sanctuaires qui ont là une vraie mission protectrice pour l’animal) & j’espère qu’à l’avenir ces animaux seront retirés car il est inacceptable de laisser des êtres sentients vivrent dans de tels conditions. Qui sait, avec la construction du sanctuaire Elephant Haven, peut-être que ces pauvres pachydermes de Frejus pourront connaître une vie meilleure.

    Bref, très bon article & encore merci de mettre en lumière ce sujet.

    Marion

Laisser un commentaire